Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

samedi, 21 mai 2011

La droite fustige la gauche

 http://www.isopix.be/persfotos_photos-de-presse/paris-jean-francois-cope-attends-a-seminar-on-values-and-globalization-14873399-pv.aspx?DDLB_CATALOG=1&VIEW_OFFSET=00000008


Alors que le Parti socialiste essaie tant bien que mal de se dissocier de l'affaire DSK (non pas de le renier du parti mais bien d'avancer), il en est d'autres à qui cela "profite" plutôt bien. Tandis que l'UMP s'était abstenue de commenter l'affaire Dominique Strauss-Kahn ces derniers jours, il s'avère que les bonnes résolutions laissent place aux pics habituels.

Le PS regarde droit devant, enfin il essaie. Après avoir déclaré qu'il maintiendrait les primaires socialistes, voilà que son projet pour lancer la campagne vient d'être adopté à 95,14% par 74,500 militants du parti. Malheureusement cela ne suffit pas pour permettre à la gauche de se remettre à cheval. Car après la récente arrestation de Dominique Strauss-Kahn, voilà que le parti mouille dans un autre scandale, celui de l'affaire Banon. Tristane Banon, fille de l'élue PS de l'Eure Anne Mansouret, dit avoir été agressée sexuellement par DSK en février 2002, cependant à l'époque sa mère l'aurait dissuadé de porter plainte. Bien que cette affaire ait été dévoilée depuis quelques jours, Anne Mansouret remue le couteau dans la plaie et confie à l'AFP que : "en 2002 des personnalités du PS au plus haut niveau étaient au courant", tout en impliquant François Hollande, Laurent Fabius et une élue picarde Laurence Rossignol.
Alors que François Hollande vient d'affirmer: "Je n’ai jamais eu connaissance des faits de la gravité (sic) qui ont été à un moment évoqués. (....) Je ne connais pas Tristane Banon et je n’ai couvert personne!", Stéphane Le Foll, son ancien directeur de cabinet donne une version différente en disant que Hollande aurait eu Banon au téléphone.  Plus bizarre encore, après avoir semé le trouble au sein du parti, il s'avère qu'aujourd'hui la mère de la présumé victime revienne sur ses déclarations.


http://www.isopix.be/persfotos_photos-de-presse/paris-jean-francois-cope-attends-a-seminar-on-values-and-globalization-14873404-pv.aspx?DDLB_CATALOG=1&VIEW_OFFSET=00000003


La droite tire son épingle du jeu


Alors que la gauche tente de jongler tant bien que mal avec ses différentes histoires, la droite ne perd pas une occasion d'en rajouter. C'est notamment lors d'un séminaire samedi sur "les valeurs face à la mondialisation" que Jean-Pierre Rafarin, sénateur de la Vienne, a évoqué un avant et après DSK tout en exposant sa conception de l'éthique de la responsabilité comme:" "le respect des lois, le respect des personnes" mais aussi "le respect de notre part d'humanité". En rajoutant pour ceux qui n'avaient toute fois pas encore fait le rapprochement avec DSK:" peut-on défendre les pauvres et rouler en Porsche ?". Le secrétaire général de l'UMP, Jean-Francois Copé, a préféré rappeler que:"Pendant qu'il y a ici ou là des polémiques, parfois d'ailleurs violentes, nous on continue notre travail à l'UMP". Nicolas Sarkozy, bien discret ces derniers jours, est quant à lui intervenu sur les propos de François Hollande se voyant comme un possible président "normal", en rétorquant: "M. Hollande fait une erreur monumentale en pensant que les Français veulent un président normal, car il n’y a pas un Français qui pense que c’est un poste normal.Il y a une énorme vague qui veut de l’épicé, du vrai tempérament et des vraies idées. Ceux qui sont déçus par moi ne le sont pas parce que j’en fais trop, mais parce que je n’en fais pas assez"


A voir le retour de balle, on dirait bien que les deux grands partis entament enfin les hostilités..

11:18 Écrit par Laura Sengler | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Primaires, PS, UMP |  Facebook | |  Imprimer | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |

Les commentaires sont fermés.