Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

mardi, 24 mai 2011

Du rififi chez les socialistes

"L'affaire DSK n'a rien changé", c'est ce qu'affirme aujourd'hui 85% des français dans un sondage Ipsos pour le Point. Ils assurent par ailleurs faire la différence entre l'homme et le parti.  De plus deux tiers des électeurs souhaiteraient une victoire de la gauche en 2012. Comme lors des précédents sondages, François Hollande arriverait en tête avec 62% des suffrages suivi de près par Martine Aubry, 59%, devançant de nouveau Sarkozy. Et pourtant malgré les chiffres, même si Martine Aubry dit vouloir "prendre ses responsabilités le moment venu", rien n'a encore été officialisé pour l'instant.


http://www.youtube.com/watch?v=KMsR97dMyX0


Mais entre les sondages d'opinions favorables à Martine Aubry, l'éviction du possible vainqueur Dominique Strauss-Kahn et la campagne ouverte de Hollande dans les médias, certains aux PS voient rouge et espèrent bien créer leur propre chance.
C'est notamment le cas de Manuel Valls, député-maire d'Evry qui soutenait jusqu'à lors DSK. Il déclare ainsi "avoir envie d'être candidat" et rajoute: "Ce que j'incarne doit être représenté dans la primaire, et j'ai envie de le représenter." Même si il attend le moment approprié pour le discours officiel, il préfère déjà faire part de ses intentions et a d'ailleurs ses raisons: "Hollande partant, Aubry réfléchissant, on est dans l'emballement (...) Je refuse ce duel que l'on veut nous imposer." Valls n'hésite d'ailleurs pas à vanter ses mérites pour recueillir les suffrages:" Je représente la jeunesse, la modernité, une gauche populaire. Je suis identifié sur les questions de sécurité, de banlieue, sur la République..." et de rajouter concernant ses priorités qu'il veut "Dire la vérité sur les comptes publics ou sur l'état de l'école, se pencher sur la question de l'échec scolaire". 


http://www.isopix.be/persfotos_photos-de-presse/paris-petit-dejeuner-avec-manuel-valls-et-valerie-pecresse-14692957-pv.aspx?DDLB_CATALOG=1&VIEW_OFFSET=00000017




Même combat pour le député de Saône-et-Loire, Arnaud Montebourg, qui déjà en pleine campagne n'hésite pas a critiquer la candidature "parfaitement identique" de François Hollande et Martine Aubry, en les décrivant comme ceux "qui nous ont fait perdre en 2002". Le candidat de la gauche du PS se veut rassembleur et fait ainsi taire les mauvaises langues en rajoutant que: "Jean-Luc Mélenchon a dit qu'il ne serait pas candidat si j'étais le candidat du PS, Jean-Pierre Chevènement a dit qu'il voterait pour moi s'il votait aux primaires. Nicolas Hulot a déclaré que j'étais le meilleur candidat écologiste et Christiane Taubira est dans mon comité de soutien".

 http://www.rtl.fr/actualites/politique/article/arnaud-montebourg-candidat-aux-primaires-du-ps-7637693398
Les deux petits nouveaux ont néanmoins encore leurs preuves à faire pour rattraper les "deux grands" dans les sondages des primaires!


11:12 Écrit par Laura Sengler | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Candidats, Primaires, PS |  Facebook | |  Imprimer | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |

Les commentaires sont fermés.