Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

mercredi, 01 juin 2011

Lozès le candidat de le diversité

 http://www.grioo.com/ar,patrick_lozes_je_suis_et_je_reste_president_du_cran,18544.html


Alors que la course fait rage au sein des grands comme des petits partis d'ailleurs, il en va de ceux dont la candidature se fait beaucoup plus discrète. C'est le cas notamment de Patrick Lozès, le président du Conseil représentatif des associations noires de France, le CRAN.



Un candidat, une histoire...


Celui qui se présente lui-même comme le "candidat des minorités" au programme pour l'égalité, se lancera dans la course à l'Elysée en 2012.  C'est d'ailleurs dans son ouvrage "Candidat et pourquoi pas?" que le politicien français né au Benin parle de sa candidature. C'est vrai qu'on connaît très peu le personnage qui semble tout droit sortir de nul part. Sachez alors pour la petite histoire que Patrick Lozès rejoint l'UDF en 1988 puis la quitte estimant que les partis politiques n'accordent pas assez d'attention à des problèmes comme celui des minorités. C'est pourquoi il fonde en 2005 le CRAN, groupement d'association qui lutte contre les discrimination et qui a dans le passé été secoué par quelques crises internes accusant l'intéressé de personnifier le pouvoir.

 

Un candidat, un programme..

Et si Patrick Lozès décide aujourd'hui même de représenter la cause des minorités ethniques dans la course aux présidentielles, il y a une raison: "Je sens monter une inquiétude, une mélancolie, dans le pays à laquelle les grands partis ne peuvent plus répondre. Je suis candidat pour dire aux citoyens qu'il y a une voie différente de celle dans laquelle la France s'engage. (..)C'est tout le sens de ma candidature: face à des stratégies qui vont dans le mur, je propose un projet positif en faveur de l'égalité, axé principalement sur l'économie et l'éducation." Le candidat dit s'inscrire dans "la lignée de Gambetta ou de De Gaulle, de ces grands hommes qui ont appelé la France à se rassembler pour lutter contre le déclin et la fatalité".

Même si le projet présidentiel reste encore très flou, Patrick Lozès ne désespère pas et lance un appel aux élus pour obtenir les 500 signatures requises et passer ainsi le premier cap. Quant à ceux qui le critiquent en le qualifiant de se prendre pour un "Obama français", Patrick Lozès n'hésite pas à dire clairement qu'il : "sais bien qu'être candidat à l'élection présidentielle va entraîner beaucoup de critiques, que ma candidature parait improbable ou inconcevable pour certains. Mais je répondrai à toutes les attaques, je suis prêt à assumer mon refus du fatalisme et de la résignation."

 http://www.marianne2.fr/Chacun-cherche-son-Obama_a174218.html

12:13 Écrit par Laura Sengler | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Candidats |  Facebook | |  Imprimer | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |

Les commentaires sont fermés.