Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

dimanche, 04 décembre 2011

Toulon 2 : 100% UMP, 100% Candidat ?

1749188_10585543.jpg

http://www.leparisien.fr/

 

 

A priori pour la plupart des français "Toulon" n'évoque rien d'autre qu'une ville. Mais pour l'UMP il en est tout autre. Toulon est devenu une fois de plus le fief du président. D'un "président candidat" comme diraient les autres..

 

Un air de déjà vu !

Si vous avez l'impression d'avoir déjà entendu ça quelque part ne vous en faites pas c'est normal. Après Toulon 2008, c'est avec Toulon 2011 que Nicolas Sarkozy a voulu marquer les esprits. Simple coincidence ? Vous pensez bien que non! Les milliers de personnes présentes, des militants arrivés en car, ont tout simplement bu les paroles de Nicolas Sarkozy, qui a tenté de justifier ses choix politiques. Bien sûr il a aussi tenu à expliquer aux français, que non la crise ne trouvait pas son origine sous son mandat mais dans "l'instauration, à partir de la fin des années 70, d'une mondialisation sans règle autre que celles qui garantissaient la liberté du commerce". Eh bien on ne sera pas venu pour rien !

Aux oubliettes le "travaillez plus pour gagnez plus", aujourd'hui Sarkozy a la réponse à tous nos soucis, il faut simplement :"répondre à la crise par le travail, par l'effort et par la maîtrise de nos dépenses". C'est simple pourtant non? Exit aussi la possibilité de remplacer un fonctionnaire qui s'en va à la retraite. Aujourd'hui on ne rigole plus, s'il y en a un qui part et bien tant mieux, il faut accepter cela "avec sang-froid, raisonnablement, sans nous laisser gagner par la fébrilité et les emballements des marchés".

Mais bon Sarkozy a compris comment parler aux français, malgré les efforts, les explications, les excuses, les projets et tout le reste, tout en nous caressant dans le sens du poil : "depuis 30 ans les efforts des Français pour être plus productifs ont été considérables. Ils ont été courageux".




http://www.bfmtv.com/accents-de-campagne-electorale-dans-le-discours-actu19896.html


Le discours de trop !


Bien sûr après un tel discours, les réactions ne se sont pas faites attendre. L'ancien premier ministre socialiste, Laurent Fabius, a fait un constat simple : "Là, je dirais que Toulon II, c’est supercherie II". Pour le Parti Socialiste dans son ensemble le discours de Nicolas Sarkozy n'avait rien à voir avec un discours de président mais bien de candidat. Martine Aubry déplore : "un candidat à la présidence de la République qui a essayé d'autojustifier son échec et de trouver des responsables ailleurs"; alors qu'avec beaucoup d'humour Ségolène Royal constate que : "Le candidat Sarkozy a parlé d'urgence et de peur. La peur c'est lui, l'urgence c'est de changer de président en 2012". A la gauche de la gauche, Jean-Luc Mélenchon, caractérise la prestation de : "spectacle déplorable de dissertations socio-économiques devant une foule excitée de réactionnaires". Pour la candidate des Verts, Eva Joly, le but du meeting est clair, ce n'est que le discours d'un "Sarkozy-candidat" qui "acte l’échec du Sarkozy-président". Quant à Marine Le Pen, Sarkozy "n'aime pas la France et il est entrain de la liquider".

Heureusement Brice Hortefeux a souhaité rétablir la vérité et réhabiliter le président: "Dans un discours de vérité où il n’a pas cherché à masquer aux Français tous les défis qui restent à relever, le président de la République a rappelé que tout était mis en oeuvre pour bâtir une France plus forte dans un monde bouleversé"...

Ben voilà on comprend mieux maintenant! Est-il encore nécessaire de soulever le débat quant à sa volonté de refondre l'Europe ... ?


http://www.bfmtv.com/#!grand-angle-sur-le-discours-de-nicolas-sarkozy-actu19895.html

15:15 Écrit par Laura Sengler | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ump, ps, candidats, fn, verts, front de gauche |  Facebook | |  Imprimer | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |

Les commentaires sont fermés.