Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

dimanche, 01 janvier 2012

Et bonne année présidentielle!

rad7F64C.jpg

http://dodiblog.unblog.fr/2011/08/31/lepage-2012-cest-presque-parti/

 

Voici enfin l'année tant attendue! Celle où le prochain président de la République française sera désigné. Afin de bien commencer 2012, tous les probables futurs candidats ont adressé leurs voeux aux français. Pour Nicolas Sarkozy ce rituel annuel s'est placé sous un sombre constat de crise mais d'espérance en l'avenir.

 

 Le discours catastrophe du président

L'allocution du 31 décembre de Nicolas Sarkozy a fait état des lieux d'un situation économique pour le moins désastreuse. Le président a tenu à rappeler que "cette crise inouïe, sans doute la plus grave depuis la Deuxième Guerre mondiale, cette crise n'est pas terminée", avant de rajouter: "Dans la tempête, vous avez souffert. Je sais que la vie de beaucoup d'entre vous déjà éprouvée par deux années difficiles a été une fois encore durement mise à l'épreuve. Vous finissez l'année plus inquiets pour vous et pour vos enfants". Mais Nicolas Sarkozy a également tenu à garder la tête haute face aux problèmes qu'il évoque: "Je ne vous ai jamais dissimulé la vérité sur sa gravité ni sur les conséquences que [la crise] pouvaitavoir sur l'emploi et le pouvoir d'achat".

Il est aussi revenu très brièvement sur les élections présidentielles de 2012 en tenant à montrer l'image d'un président dévoué à son pays jusqu'au bout: "Dans cinq mois, nous avons une élection présidentielle. C'est une échéance importante. Le moment venu, vous ferez votre choix. Mais d'ici là, je dois continuer à agir car l'histoire des décennies à venir s'écrit maintenant". Il n'a toutefois pas omis de rappeler les réformes mises en place cette année par son gouvernement comme: "la réforme des retraites et toutes les mesures visant à diminuer nos dépenses publiques, qui ont permis à la France de garder la confiance de ceux qui lui prêtent leur épargne pour financer son économie".

 


http://www.liberation.fr/politiques/01012380690-sarkozy-la-crise-n-est-pas-terminee-mais-il-y-a-des-raisons-d-esperer


 Les voeux des candidats:

 

Des voeux tout en simplicité du côté de la gauche avec le discours de Francois Hollande. Après avoir adressé un message vocal à 250 000 électeurs de la primaire socialiste par téléphone, le candidat a transmit ses voeux avec un nouveau slogan "le changement c'est maintenant". Dans son discours, François Hollande fait état d'un quinquennat Sarkozy qu'il considère comme " inconséquent, incohérent, injuste".  Il rajoute par ailleurs que «chacun sait, même si c’est occulté, qu’un nouveau plan de rigueur est en préparation. Bref, je comprends les inquiétudes, j’entends les colères, je perçois les défiances, je vois les doutes», et souhaite avant tout que «que les Français retrouvent confiance en eux-mêmes et vivent en harmonie, en solidarité, en sécurité, avec cette fierté commune de relever ensemble notre pays ».



http://www.liberation.fr/politiques/01012380677-pour-hollande-tout-commence-par-un-v-u


Eva Joly, pour sa part, souhaite mettre "la justice au coeur de notre vie publique", car pour la candidate des Verts, "dans la réalité, l'égalité et la justice sont délaissées. C'est par [la justice] que chacun aura accès à un emploi et à un toit."



http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2011/12/31/pour-2012-des-v-ux-resolument-politiques_1624582_1471069.html


Jean-Luc Mélenchon évoque pour 2012 une année "chamboul'tout". Le candidat du Front de Gauche, qui assure que "le bonheur c'est pas très compliqué mais en politique c'est une idée nouvelle", appelle les français à "reprendre le pouvoir, contre la résignation", "face aux riches et aux puissants".

Au centre, François Bayrou a décidé de "zapper" "la réalité très désastreuse" qui accompagne le bilan de l'année écoulée. Le candidat du Modem, qui rappelle que "Les citoyens ne sont pas des gogos", table ses projets sur deux mesures "produire en France" et "retrouver la meilleure éducation du monde".



http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2011/12/31/pour-2012-des-v-ux-resolument-politiques_1624582_1471069.html


Marine Le Pen et Dominique de Villepin débutent quant à eux leur discours en s'adressant tout particulièrement aux personnes seules. L'ancien premier ministre transmet ses voeux sous le signe de la politique: "Nous sommes dans un moment décisif (...) vous avez les moyens d'agir, de changer les choses, alors faites le bilan". Alors que de son coté, la candidate du Front National décrit une France dévastée par les ravages de la mondialisation dont certains "affabulateurs" seraient responsables.

 

L'année 2012 marque donc le commencement d'une course nouvelle en politique. Les jours vont défiler de plus en plus vite pour les candidats déclarés, et les autres, avant la fin du dépôt des 500 signatures le 16 mars prochain, le début officiel de la campagne le 9 avril et le jour du premier tour, planifié le 22 avril.

21:20 Écrit par Laura Sengler | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ps, ump, fn, front de gauche, modem, candidats |  Facebook | |  Imprimer | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |

Les commentaires sont fermés.