Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

samedi, 07 janvier 2012

Qui aura la peau de Jeanne ?

2012-01-07.jpg

http://teodessindepresse.wordpress.com/

 

 

Difficile à croire mais vrai, les débats présidentiels tournent aujourd'hui autour de l'appropriation d'une défunte. Les 600 ans de Jeanne d'Arc ont du coup été le spectacle d'un affrontement UMP- FN.

Dès lors quand Nicolas Sarkozy a décidé de se rendre dans la maison natale de la pucelle d'Orléans, l'explication était toute trouvée: "C'est le 600e anniversaire, ce n'est pas tous les jours", "qu'est-ce qu'on aurait dit si je n'étais pas venu?". Et pourtant bien au-delà de cet "évènement", on se souvient que déjà durant l'entre deux tours des élections présidentielles de 2007, Nicolas Sarkozy avait affiché son exaspération devant l'appropriation du symbole par le Front national: ""Comment (...) avons-nous pu laisser Jeanne d'Arc confisquée par l'extrême droite pendant si longtemps?".

La visite du président n'a d'ailleurs pas été épargnée par Marine Le Pen qui avait anticipé son déplacement: "Je vois bien que Nicolas Sarkozy court après moi", avant de rajouter :"Il faut qu'il sache que j'ai des convictions plus fortes, que j'ai un coeur plus pur et que j'ai des jambes plus longues et par conséquent il va avoir beaucoup de mal, je crois, à me rattraper". D'ailleurs histoire de réaffirmer la soi-disante "souveraineté" de l'extrême droite sur ce symbole français, le parti et son président d'honneur, Jean Marie Le Pen, se sont rendus dans sa ville natale pour rappeler que cette dernière « appartient à la France et aux français". Il a affirmé que Jeanne d'Arc «n’appartient sûrement pas aux partis qui n’en parlent jamais ou qui n’en parlent que dans les périodes électorales» et «qui ont livré la France à l’Européisme et au mondialisme, qui veulent la dissoudre dans une Europe fédérale, qui ont abandonné la garde millénaire des frontières, qui dénient la légitime priorité nationale, qui ont organisé une immigration étrangère massive, ce qui ne respecte aucun des principes qui ont fait agir Jeanne et qui l’ont fait mourir».

Cette scène d'appropriation déjà bien ridicule a atteint un stade de non retour lorsque Nicolas Sarkozy a affirmé : "Jeanne n'appartient à aucun parti, à aucune faction, à aucun clan". "Puissions-nous, nous aussi, continuer à penser à elle comme le symbole de notre unité et ne pas la laisser entre les mains de ceux qui voudraient s'en servir pour diviser". Il ne restait donc plus qu'un petit pas avant que la fête d'anniversaire de "Jeanne" touche le fond, et ce fut chose faite quand Gérard Longuet, ministre de la Défense a rajouté: "Il faut y être pour des raisons symboliques mais il n'est pas nécessaire de s'y éterniser."

Et joyeux anniversaire Jeanne...

22:34 Écrit par Laura Sengler | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ump, fn |  Facebook | |  Imprimer | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |

Les commentaires sont fermés.