Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

vendredi, 20 avril 2012

Ca s'en va... et ça revient ?

3FAA8A3553AA96CE9863E81E1EA59.jpg

news.fr.msn.com

 

Détendu, comme à son habitude, Sarkozy a fait son effet sur TF1 hier soir! On en oublierait presque de se demander pourquoi il a été choisi pour passer en dernier sur le plateau de Parole Directe. Alors qu'il affirme ne pas avoir de propositions phares, il évoque cependant le droit à la formation en échange de l'acceptation "obligatoire" de la première offre d'emploi et, si refus il y a, l'obligation de travaux d'intérêt général. Autre proposition "phare" (qui n'en est pas une) : l'immigration. Et quand Laurence Ferrari lui demande si il pense sincèrement que c'est ce qui importe le plus aux français, le président-candidat déballe sa thèse. Car depuis quelques jours Sarkozy l'a annoncé officiellement : il veut ramener les électeurs du FN dans son camp.

 

12-04-19-hollande-sarkozy.jpg

leplacide.com



Bien que le discours d'hier soir fut parfaitement argumenté, le candidat de l'UMP sait que ses dernières heures sont comptées et difficile alors de savoir si il va finalement être repêché par le public. Les derniers jours sont loin de lui être favorables: ralliement de certains membres de son gouvernement à François Hollande, Sarkozy se voit lâcher petit à petit. C'est notamment le cas de Fadela Amara, la fondatrice de Ni pute Ni soumise, partisane de la gauche depuis 23 ans, qui avait obtenu la direction du secrétariat d'Etat à la politique de la ville. Alors que celle-ci n'avait jamais caché ses affinités pour le Parti Socialiste, certains membres du parti présidentiel ont eu du mal à avaler la pilule, c'est le cas de Franck Straub, chef de cabinet adjoint de Nadine Morano, qui va jusqu'à écrire sur la toile : "Fadela : Ni pute ni soumise... mais un peu quand même!" , avant de s'excuser...Abject.

 

 

924330-1094936.jpg

Marianne 2



On pourrait à la limite mettre ce dérapage sous le coup de la pression sous laquelle se trouve l'UMP après les petites révélations de ces derniers jours. Alors que Nicolas Sarkozy clame haut et fort qu'il n'a jamais été question de vendre une centrale à Kadhafi, comme le dit l'ex-patronne du groupe Areva, ses propos sont trahis par les écrits du site de l'Elysée. Et dire qu'il crie continuellement que le mensonge ne sert pas le peuple... Et à ça on ajoute la fameuse réunion des donateurs les plus généreux de l'UMP réunis avant le grand meeting de la Concorde. Puis cerise sur le gâteau, avec tout ce ramdam, le président-candidat ne trouve rien d'autre à faire que de critiquer le CSA qui ne le favorise pas assez à son goût: "Je passe dans des émissions à des heures extraordinaires entre deux personnes que je ne connais pas, qui viennent tous les cinq ans comme une sorte de Festival de Cannes qui s'arrête et qui ne recommencera pas. C'est une démocratie formelle qui étonne le monde entier et que même les Français regardent avec beaucoup de scepticisme".

 

2009_04_11_Sarkozy_CSA_Mykaia.jpg

Rue89



Alors Sarkozy restera-restera pas ? En tout cas une chose est sûre le mot d'ordre des autres candidats est le même : "Dégager Sarkozy".  Une espèce d'objectif en somme pour lequel ils s'accordent tous. Et ce n'est pas Eva Joly qui dira le contraire en créant le "Sarkozy tour", dont l'objectif est  "d'évoquer les soupçons de malversations autour de la campagne du président-candidat en 2007." Quoi qu'il en soit le Sarkozy reste de marbre. Après tout qu'on parle de lui en bien ou en mal, l'essentiel pour lui c'est qu'on en parle...

19:56 Écrit par Laura Sengler | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ump, ps, programmes |  Facebook | |  Imprimer | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |

Les commentaires sont fermés.