Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

lundi, 09 avril 2012

Et les femmes dans tout ça ?

egalite-maintenant_0.jpg

 

La France est bien connue pour être une des mauvaises élèves, pour ne pas dire une honte européenne, en matière de droits des femmes. 48ème sur 135 pays analysés par le World Economic Forum, elle se situe également au 127ème rang concernant les écarts de salaire entre hommes et femmes. Une honte sans nom. Et pourtant les mesures ne semblent pas avancer et même ne pas intéresser plus que ça les candidats.

Néanmoins, le magazine Elle a organisé jeudi dernier un forum à Sciences Po Paris, permettant aux différents candidats d'intervenir et d'exprimer les mesures qu'ils souhaitent mettre en oeuvre pour faire évoluer la situation catastrophique du pays. Voici donc un tout petit récapitulatif des propositions envisagées, car oui il n'y en avait malheureusement pas énormément. On commence par François Hollande. Verdict ? Le candidat propose le rétablissement d'un ministère des droits de la femme, dirigé par une femme, la "mise en place d'un gouvernement paritaire composé d'autant d'hommes que de femmes", la " supression des exonérations de cotisations sociales pour les entreprises n'ayant pas instauré l'égalité salariale au bout d'un an", la "mise en place de centres IVG dans tous les centres hospitaliers et remboursement à 100% de l'IVG", et la mise ne place d'un "PASS contraception pour les mineures". 

 

 

640x478_11511_vignette_mars0812.jpeg

Kroll

 

Quand on passe au candidat suivant François Bayrou, on aurait presque envie de sourire en lisant son site de campagne. On apprend tout d'abord que le candidat est "dubitatif" quant aux allègements sociaux des entreprises qui embauchent les femmes à temps partiel et ne "se contentant pas de pointer du doigt ces incohérences", Bayrou "a fourni ses armes et avancé ses propositions"...il ne manque plus que la cape et le collant rouge, dommage que le courage ne suit pas. Il souhaiterait cependant mettre en place un ministère de l'égalité et faciliter le travail des femmes en parallèle avec leur vie de famille. Rien de bien concret en somme. Que dire alors de ses propos, lors du forum, concernant l'aménagement d'horaires pour les femmes obèses à la piscine: "Je pense qu'il y a des femmes, et pas seulement musulmanes, qui simplement parce que l'âge les a faites ce qu'elles sont...", hué il continue : "Vous êtes toutes en pleine jeunesse et en pleine beauté, et puis il y a des femmes qui pèsent plus lourd que d'autres, et qui ne veulent pas être exposées au regard des hommes dans une piscine"...! Comment à notre époque peut-on encore proposer de telles choses, lorsque l'on constate en 2012 que les femmes sont en moyenne plus pauvres que les hommes et qu'elles n'accèdent pas aux mêmes droits ? Des mesures sans intérêt, dénuées de sens et proposées par des personnes se disant proche des français.

On comprend encore mieux la situation actuelle du pays lorsque l'on s'aperçoit aussi que notre cher président-candidat ne s'est même pas donné la peine de se déplacer pour proposer ses idées. Même chose pour Mélenchon. Les deux candidats qui disent si bien représenter la France, ne représentent apparemment qu'une seule partie de la population, de préférence masculine.

 Nathalie Arthaud, la candidate de Lutte Ouvrière est quant à elle allée plus loin en proposant par exemple de condamner à la prison les patrons qui ne respecteraient pas l'égalité salariale. Pour Nicolas Dupont-Aignan, les produits devraient arborer un label HM (homme-femme) pour spécifier si leur entreprise de fabrication respecte bien la parité. Est-il besoin de revenir sur les propositions abjectes de Marine Le Pen qui dit qu'il faut condamner les femmes qui avortent plusieurs fois et qui va jusqu'à nier le sexisme à l'école.

 

73517012_p.jpg

phrasesetidees.canalblog.com



A l'heure où la France se situe en 63ème position pour le nombre de ses représentants femmes au Parlement, Eva Joly propose d'obliger les partis à avoir au moins 40% de femmes élues, bien qu'une loi ait été adoptée récemment pour établir doucement ce pourcentage à l'aube de 2018 "parmi les hauts fonctionnaires nommés chaque année dans les trois versants de la fonction publique". Quant à Le Pen elle s'oppose aux quotas en politique ainsi qu'à une loi sur la parité... Rien n'est vraiment plus possible pour cette candidate à l'écart de toute réalité et si proche du peuple qu'elle prône la méritocratie républicaine comme seule solution. En résumé, celles qui n'arrivent pas à s'en sortir, n'auront qu'à se débrouiller, ce n'est ni le problème de Le Pen, ni de Sarkozy et encore moins de Mélenchon! Elle est pas belle la France ?

 

 

Ungrandpresident.fr

 

 

11:16 Écrit par Laura Sengler | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : candidat, programmes, ps, modem, verts, lutte ouvrière, debout la république |  Facebook | |  Imprimer | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |