Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

vendredi, 27 janvier 2012

Hollande- Sarko : le gros lot

1830438_ranson-26-janvier-2012.jpg

http://www.leparisien.fr/

 

Les jours défilent, les mesures tombent, le scrutin se rapproche et les langues fourchent. Disons plutôt qu'elles s'emmêlent. Ce fut le cas la semaine passée, où les deux grands opposants droite-gauche ont usé de références littéraires et de leur plus grande culture à défaut d'autre chose.

Des politiciens aux répliques cultes:

Pour le plus grand des plaisirs on ne pourra s'empêcher de s'entendre redire le fabuleux échange entre François Hollande et Nicolas Sarkozy, après que le premier ait annoncé son intention d'inscrire "la loi de 1905, celle qui sépare l'Eglise de l'Etat, dans la Constitution", sous les moqueries du second lui rappelant que : "La France est, comme chacun le sait, une République laïque et sociale. Ce principe est d'ailleurs inscrit noir sur blanc dans le préambule de notre Constitution" avant d'ajouter: "Certains seraient bien inspirés de relire de temps en temps le texte de notre Loi fondamentale. Cela leur éviterait de se donner la peine de chercher à y faire inscrire ce qu'elle contient déjà !". Disposition qui se trouve en fait non pas dans le préambule comme le cite notre cher président, mais bien dans l'article premier du texte.

Pour continuer sur la lancée, François Hollande n'a pas hésité à citer Shakespeare: "Ils ont échoué parce qu'ils n'ont pas commencé par le rêve». Mauvaise pioche pour le candidat socialiste qui s'est trompé de quelques années, en ne citant non pas William mais Nicholas, son descendant bien vivant!  Rattrapé de près par Sarkozy qui se vantant de citer du Blaise Pascal: «L'homme est ainsi fait que tout est organisé pour qu'il oublie qu'il va mourir» a lui aussi détourné, dont on ne sait où, une phrase qui n'est pas dans l'oeuvre principale de l'auteur. Mais bon le principal c'est d'y croire...

 

60 mesures qui attisent les critiques:


Télézapping : Les 60 engagements du candidat... par lemondefr

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/video/2012/01/26/telezapping-les-60-engagements-du-candidat-hollande_1635292_1471069.html


Après ces quelques citations, le candidat socialiste se lance enfin dans l'arène, en annonçant officiellement les 60 mesures qu'il compte adopter. Fin de 29 milliards de niches fiscales, baisse du déficit public de 3% en 2013, taxe sur les transactions financières, hausse de l'impôt sur la fortune, 60 000 postes en plus dans l'Education Nationale, retraite à 60 ans pour ceux qui ont côtisé 41 ans...En gros pas de véritables surprises. C'est ce que lui reproche d'ailleurs la droite, qui par la voix de Valérie Pécresse, ministre du budget, rajoute d'ailleurs que ceci irait même jusqu'à mettre "en péril le modèle social et la crédibilité de la France". Le candidat du Nouveau Centre, Hervé Morin, estime quant à lui que ce sont "de vieilles recettes socialistes déjà testées, et ce de façon à peine déguisée...", alors que Jean-Luc Mélenchon du Front de Gauche, voit les propositions comme un"filet d'eau tiède".

Il semblerait pourtant  que certaines mesures du programme aient la cote. C'est le cas du départ à la retraite à 60 ans, mesure tellement critiquée, qui se retrouve tout d'un coup dans le programme du Front National. Marine Le Pen assure pourtant que si la mesure n'est pas marquée dans ses propositions, c'est tout simplement dû à " une erreur de plume".

 

Au vu des autres programmes qui tardent à émerger, celui de François Hollande risque donc d'être pour les prochains jours la cible des attaques de la droite. L'UMP commence d'ailleurs fort en affichant sur la toile ce contre site affirmant rétablir la vérité sur les mesures socialistes. Mais autant finir ce post avec une belle touche d'humour comme il a commencé. Du coup comment ne pas citer les confidences "off" de Sarkozy qui révèle "discrètement" devant des journalistes en Guyane: "vous n'entendrez plus parler de moi si je suis battu". Comme quoi l'humour n'a vraiment pas de limite... et ce n'est pas le parti socialiste qui vous dira le contraire dans sa vidéo!

 


Le changement, c'est maintenant..par francoishollande

http://www.sudouest.fr/2012/01/26/le-changement-c-est-maintenant-le-slogan-du-ps-deja-moque-et-parodie-616133-5166.php

 

11:03 Écrit par Laura Sengler | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ps, ump, front de gauche, nouveau centre, programmes |  Facebook | |  Imprimer | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |